Historique du CPNS

En 1932, deux événements marquèrent le début du patinage artistique à Neuchâtel, à savoir l’inauguration d’une patinoire artificielle (la première de Suisse romande) et la création d’un club de patinage artistique.

Le 23 janvier 1932, la patinoire (alors située à Monruz) est ouverte au public. Elle est inaugurée officiellement huit jours plus tard par un gala de patinage et un match de hockey sur glace.

Le Club des Patineurs fut constitué le 17 mars 1932 par son premier président M. E. Von Kaenel avec son comité. Lui succédèrent M. E. Gallino, M. Marc Schenker, M. Georges Treuthardt, M. Jean-Claude Nagel, Mme Mireille Bourquin, M. Pierre Zereik, M. Ulrich Saxer, M. Henri-Michel Jeanneret, M. Daniel Doret, M. Pierre Zereik, Mme Mandy McGill, Mme Lorena Martinez, Mme Christine Prébandier, M. Pierre-Alain Léger, M. Franco Gaudiano et enfin l'actuel président, M. Christophe Zaugg.

Parmi ses membres, le Club des Patineurs a compté quelques personnalités helvétiques du patinage : 
« M. Hans Gerschwiler» (Champion du Monde en 1947 et cinq fois champion de Suisse) ainsi que le couple «Silvia et Michel Grandjean» qui furent champions d’Europe en 1954 et trois fois champions de Suisse.

D’autres titres nationaux de nos membres méritent encore d’être mentionné: Doris Blanc (1943), Yolande Jobin (1951), Dorette Bek (1963), Patricia Wyss (championne suisse B 1977), Angélique Steudler (vice-championne suisse Cadets 1998), Jessica Béguelin (championne suisse Seniors B 2007, 2008 et 2010), Sylvie Hauert (championne suisse Juniors 2007), Laetitia Guyaz (vice-championne suisse Espoirs 2009), Nicolas Roulet (vice-champion suisse Cadets 2010 et 2011), Laure Nicodet (championne suisse Juniors 2012) et Nicola Todeschini (champion suisse Juniors 2012), Stéphane Walker (vice-champion suisse Elite 2012, champion Suisse Elite 2013 et 2014), Camille Chervet (championne suisse Cadets U14 2015), Nicolas Roulet et Alexandra Herbrikova (vice-champions Suisse Elite Couple 2014 - champions Suisse Elite Couple 2015), United Blades Juniors (vice champion suisse Juniors ISU 2013 à  2015) et Aurélian Chervet (champion suisse Espoirs 2018).

C’est également dans les épreuves des tests de Swiss Ice Skating (SIS - anciennement USP_Union Suisse de Patinage) que nos membres se sont illustrés. Depuis 1936, les détenteurs de la médaille d’Or sont: Mesdames Simone Graber, Doris Blanc, Simone Donner, Monique Schreyer, Yolande Jobin, Dorette Bek, Mireille Bourquin, Sabine Piller, Angélique Steudler, Aline Moreau (Roulet), Sylvie Hauert, Laura Junod, Laetitia Guyaz, Laure Nicodet, Amélie Horner, Ilona Lattion, Camille Chervet et Jaëlle Chervet ainsi que Messieurs Henri Mügli, André Faivre, Paul Benkert, Fred Stämpfli, Charles Clerc, Nicola Todeschini, Stéphane Walker. Nous comptons aussi de nombreux titres de champions romands au sein de nos patineurs.

Le Club des Patineurs s’est chargé d’assumer l’organisation annuelle du camp de jeunesse à Davos pendant de nombreuses années.

Depuis 1986, année d’inauguration de la patinoire couverte du Littoral, le Club des Patineurs a pu prendre un nouvel essor et participer encore plus à la promotion du patinage artistique dans notre région. Il a organisé avec succès dans sa nouvelle patinoire plusieurs championnats, ceci grâce à la disponibilité des parents de membres et de nombreux bénévoles:

  • Les Championnats Suisses Elite 1994, 2004 et 2018, les Championnats Suisses Juniors 1993 et 2004
    et les Championnats Suisses Cadets 1987.
  • Les Championnats romands 1997 et 2002, et diverses compétitions romandes.
  • La Coupe Neuchâteloise chaque année depuis 1995.
  • The World Challenge Cup for Juniors SYS en 2001, 2005, 2009, 2011 et 2014.
  • Le Neuchâtel-Trophy, coupe Internationale SYS de 1999 à 2014.
  • Les Championnats suisses de SYS en 1997, 2013 et 2018, juniors 2012
  • Les Championnats du monde de SYS juniors en 2019

Le Club des Patineurs a également participé aux Expo Games 2002 à Yverdon (Expo nationale).

Historique du SYS

L'histoire du patinage synchronisé commence aux USA en 1957 où les équipes présentent des exhibitions qui s'apparentent à des majorettes sur glace. Les compétitions commencèrent dans les années 1960 en Californie.

En 1976 les équipes canadiennes participent à la première compétition internationale à Ann Arbor (Michigan). Les équipes canadiennes mettent l'accent sur la glisse, la vitesse et les pas de danse. Les figures et le patinage libre apparaissent dans les programmes.

En 1977 le Canada et les USA se réunissent pour uniformiser les règlements.
En 1995 c’est précisément le Canada qui organise les premiers championnats du monde de patinage synchronisé.

En 2001 est organisée la première Coupe du monde juniors ou World Challenge Cup for Juniors à Neuchâtel (CH) dans le cadre du Neuchâtel Trophy.

Introduction au patinage synchronisé

Le Patinage Synchronisé est la dernière-née des disciplines du patinage. Des groupes de 12 à 16 patineurs exécutent ensemble et harmonieusement différents éléments ou manœuvres liés par des transitions, sur une chorégraphie et une musique de leur choix. Les patineurs sont reliés entre eux par différentes prises de mains.

Ses participants apprécient son aspect collectif et son caractère ludique. La compétition offre un objectif distrayant au patinage de loisir. Comme au patinage artistique, il y a un programme court et un libre. Tous les patineurs se tiennent pendant l’évolution sur la glace et les séparations sont extrêmement réduites. L’évolution sur la glace doit se faire en parfaite cohésion et harmonie donc synchronisme dans les mouvements pour effectuer les « manœuvres » ou « formation » et les cinq éléments fondamentaux ou figures : la ligne, le cercle, le bloc, les intersections, la roue.

Des juges attribuent à la formation une note technique et une note artistique. Le jugement porte sur la synchronisation, la précision des éléments, les pas et les mouvements, le degré de difficulté, ainsi que la glisse et l'unité de l'équipe sur la glace.

L'accent est mis sur des valeurs telles que l'esprit d'équipe, la discipline au sein du groupe, le respect et la réalisation d'objectifs communs.